double selma

Selma Lepart

Le travail de Selma LEPART se construit sur une convergence pluridisciplinaire : en impliquant des recherches issues du domaine des arts, des sciences, de la sociologie, des sciences de l’ingénierie (robotique et informatique) et des sciences cognitives. Elle explore à travers son travail les notions d’apparition et de codification du monde, ainsi que les questions relationnelles humain / objets / matière. Elle confronte à travers ses créations les notions d’intelligence artificielle et d’intelligence sensible. Ses dispositifs ne répondent pas à des injonctions, mais expriment une volonté propre, imposant leurs conditions d’échange.
Elle utilise pour ses créations des matériaux issus de la chimie (les ferrofluides pour les créations Mercure Noir et Esquive) ou encore les nanotechnologies (Re-gard). Et collabore régulièrement avec plusieurs laboratoires : le LIRMM (Laboratoire d’Informatique, de Robotique et de Microélectronique de Montpellier) le LUPM (Laboratoire Univers et Particules de Montpellier), l’ICG (Institut Charles GERHARDT ) et l’IES (Institut d’Électronique du Sud).
Elle expose ses projets en France ou à l’étranger : Prix Mezzanine Sud (Les Abattoirs, Toulouse), La Panacée (Montpellier), Festival VIA (Maubeuge), Festival EXIT (MAC Créteil), Fondation Vasarely (Aix en Provence), Ososphère (Strasbourg), OBORO (Montréal), Galerie 24B (Paris), Galerie AL/MA (Montpellier), chaire Arts et sciences.
Depuis 2017, elle est artiste-chercheuse au laboratoire SACRe porté par l’EnsAD et rattaché a l’ED 540 de l’ENS Paris.

Me contacter